HAMOIS

Claire Ruwet et la femme mosaïque

Le roman de Claire Ruwet avec la couverture de Béatrice Graulich.
Le roman de Claire Ruwet avec la couverture de Béatrice Graulich.-EdA

Claire Ruwet vient de publier son troisième livre. Un roman, cette fois. Un roman de femme où l’amour et… la mosaïque jouent un grand rôle.

Claire Ruwet habite Schaltin. Elle est née en 1967 et est licenciée en communication appliquée. Pendant 20 ans, elle a travaillé au sein de diverses associations d’éducation permanente et ONG. Depuis 2007, elle développe une carrière artistique autour de l’écriture et du chant sous forme de spectacles, voyages sensoriels, contés et chantés, animations d’ateliers d’écriture, etc.

Elle aime mélanger les disciplines artistiques. C’est une artiste doublée d’une poétesse et d’une romancière.Après Blanc foncé, un récit de vie, et Mon présent est ailleurs, un recueil de poésie, elle vient d’éditer son troisième livre, La femme mosaïque. Elle l’a présenté au cours d’une soirée où se sont retrouvés, à ses côtés, sa famille, ses amis, son éditeur, Gérard Adam etc.

Le livre a mûri dix ans. Le titre est à lui seul une question. Qu’est-ce qu’une femme mosaïque? Le travail d’écriture est inspiré de l’univers de Gaudi.

On y suit l’auteur, dans un voyage souvenir, un voyage retour aux sources.

Le roman est une sorte de grande quête vers l’amour. Voilà un coin du voile levé. À vous, lecteurs de découvrir la suite.

Suivez notre page L'Avenir Namur sur Facebook