belgique/monde -

Euthanasie aux mineurs: la Russie envisage une interdiction de l’adoption d’enfants par des Belges

Euthanasie aux mineurs: la Russie envisage une interdiction de l’adoption d’enfants par des Belges

Des membres de la Douma, le parlement russe, ont demandé au ministère des Affaires étrangères d’étudier la loi belge élargissant l’euthanasie aux mineurs, votée la semaine passée, en vue d’interdire l’adoption d’enfants russes par des Belges, selon Russia Today. Belga

La décision d’euthanasier ne peut être prise «que par Dieu»: des membres du parlement russe ont demandé au ministère des Affaires étrangères d’étudier la loi belge élargissant l’euthanasie aux mineurs, en vue d’interdire l’adoption d’enfants russes par des Belges

Des membres de la Douma, le parlement russe, ont demandé au ministère des Affaires étrangères d’étudier la loi belge élargissant l’euthanasie aux mineurs, votée la semaine passée, en vue d’interdire l’adoption d’enfants russes par des Belges, selon Russia Today.

L’initiative émane du député Roman Choedjakov, membre du parti nationaliste de droite LDPR (Parti libéral démocrate de Russie), qui avait déclaré au journal Izvestija avoir écrit une lettre en ce sens au ministre des Affaires étrangères Sergeï Lavrov.

Selon le député, la majorité des groupes défendant les droits des enfants et des organisations religieuses soutiennent une telle interdiction de l’adoption de citoyens russes par des Belges. La décision d’euthanasier ne peut être prise «que par Dieu», estime-t-il.

Dans les faits, l’adoption d’enfants russes par des familles belges est déjà limitée. Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a signé récemment un décret en interdisant l’adoption par des parents bisexuels et homosexuels ou non mariés.