GENAPPE

Ecoquartier à la sucrerie de Genappe : la première étape dévoilée

-

Le ministre wallon de l’aménagement du territoire du territoire Philippe Henry (Ecolo) et les responsables de la Société d’assainissement et de rénovation des sites industriels du Brabant wallon (SARSI) ont dévoilé ce lundi la première étape de réhabilitation du site de l’ancienne sucrerie de Genappe. Un écoquartier de 291 logements y sera construit par le consortium I-Dyle. Ce promoteur investira 62 millions d’euros.

I-Dyle réunit les promoteurs Matexi et VProject Group. Leur projet a été choisi par un jury international au terme de près d’un an d’une procédure dite de «dialogue compétitif», visant à une amélioration progressive des quatre projets en lice avant la désignation finale sur base d’une grille de cotation privilégiant la qualité du projet, notamment au niveau architectural et sur sa dimension durable.

Après l’adoption d’un règlement urbanistique et environnemental pour la zone de 8 ha concernée, le promoteur introduira des permis pour construire en trois phases, de 2016 à 2021, 161 maisons unifamiliales et 130 appartements de type basse énergie. La densité sera de 33 logements à l’hectare dans un quartier conçu avec de vastes espaces verts, un verger et un potager collectif, et une attention particulière aux modes doux de déplacement.

Le promoteur a acheté la zone de 8 ha à la Région wallonne pour 3 millions d’euros. Les maisons seront vendues sous les 300 000 euros, et les appartements à 200 000 euros tous frais compris.