Réserve naturelle

La biodiversité entretenue aux Bas Prés

Couper des arbres et en laisser d’autres, creuser des mares: les élèves de Condorcet ont participé à cet entretien.
Couper des arbres et en laisser d’autres, creuser des mares: les élèves de Condorcet ont participé à cet entretien.-EdA

Le Contrat rivière Dendre et ses partenairesont entrepris des «journées de gestion» dans la réserve des Bas Prés de la Dendre.<

/P>

Deux petits étangs entourés de hautes herbes et d’arbres, à l’état sauvage. C’est ce que le promeneur du RAVeL perçoit des «Bas Prés de la Dendre». Or, cet ancien site du Cramu (ancêtre du parc à conteneurs), situé le long de la Dendre canalisée entre Ath et Rebaix, est une réserve naturelle. Sur un peu plus de quatre hectares s’étendent des zones de saulaie, mégaphorbiaie (zone humide riche en plantes de grandes dimensions), magnocariçaie (marécages) et autres roselières.

Celles-ci ont eu droit ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 87 des 493 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?