Montroeul-au-Bois

La ferme où l'on "trait" cobras, mygales, scorpions...

Dans le cas d’insectes hyménoptères, le matériel de précision (ici, une loupe binoculaire) s’impose. Alphabiotoxine entretient aussi de bonnes relations avec différents zoos et vivariums, ce qui permet d’avoir accès à une énorme collection d’espèces
Dans le cas d’insectes hyménoptères, le matériel de précision (ici, une loupe binoculaire) s’impose. Alphabiotoxine entretient aussi de bonnes relations avec différents zoos et vivariums, ce qui permet d’avoir accès à une énorme collection d’espèces-Photos X.S – Toxinomics Fondation

Dans cette «ferme» un peu spéciale de Montrœul-au-Bois (Frasnes), la traite des cobras, mygales, scorpions, abeilles… a remplacé celle des vaches ou des chèvres!

Milking (traire), c’est bien le terme anglais utilisé pour définir l’acte d’extraction du venin d’un animal en vue de le commercialiser auprès d’instituts publics de recherche ou de laboratoires pharmaceutiques. «Pour la plupart, les animaux naissent en captivité dans notre élevage. D’autres nous ont été cédés, parfois après saisie. On peut garantir leur origine à nos clients, explique ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 64 des 1102 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?