BRUXELLES -

Le sexe linguistique du futur stade national fait débat

Rudi Vervoort a réagi aux propos de Philipe Muytters (NVA) qui a évoqué « l’utilisation du néerlandais » aux abords du futur stade national.

Rudi Vervoort a réagi aux propos de Philipe Muytters (NVA) qui a évoqué « l’utilisation du néerlandais » aux abords du futur stade national.

-Belga

Le ministre flamand des Sports et de l’Aménagement du Territoire, le N-VA Philippe Muyters souhaite que l’aménagement du futur stade national, qui sera situé en Flandre, s’accompagne de «conditions» sur «l’utilisation du néerlandais», une prise de position qu’a relativisée jeudi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Alors que le Vlaams Belang a annoncé qu’il attaquerait juridiquement le projet aux côtés des riverains de Grimbergen, commune sur laquelle sera érigé le futur stade, Philipe Muyters a souligné mercredi dans Terzake (VRT) la nécessité de les associer au projet. Il a évoqué ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 46 des 217 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?