SAINT-GILLES

Salle mythique, l’Aegidium va renaître sur le Parvis de Saint-Gilles: «Là où tant de couples se sont formés»

Saint-Gilles se positionne de plus en plus comme capitale belge de l’Art Nouveau. Avant l’arrivée d’un Centre d’Interprétation de l’Art Nouveau, c’est le légendaire Aegidium, joyau art-déco bien planqué derrière les façades du Parvis, qui va renaître de ses cendres.

«L’Aegidium, je l’avais noté sur ma liste prioritaire quand je suis devenu bourgmestre de Saint-Gilles en 1985. Si je dois attendre aussi longtemps pour le voir rouvrir, je risque d’avoir 100 ans à l’inauguration».

Qu’il se rassure : Charles Picqué devrait pouvoir trinquer «d’ici trois ans» sous les ors de la salle mauresque de l’Aegidium. C’est ce qu’assure Francis Metzger, architecte en charge ...