ANDERLECHT

Une mémoire bien vivante

-ÉdA

Membre-fondateur du Cercle d’histoire locale Anderlechtensia, Marcel Jacobs s’avère une véritable encyclopédie sur le passé de la commune que veille Saint-Guidon.

Un cercle que chaque passionné et curieux du passé anderlechtois peut rejoindre.

Marcel Jacobs (66 ans) est anderlechtois depuis la naissance. À force de se promener dans les rues de sa commune, d’en admirer les bâtiments, il cherche à en connaître le passé. «À la Maison d’Érasme, j ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 50 des 243 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?