GEMBLOUX

Bénéficiaires, malgré la taxe

Pour Olivier Janssens, la taxe de Gembloux est à mettre en regard des « plantureux bénéfices » dégagés par l’éolien.

Pour Olivier Janssens, la taxe de Gembloux est à mettre en regard des « plantureux bénéfices » dégagés par l’éolien.

-ÉdA – 201959910673

Les opposants en sont convaincus : la taxe gembloutoise sur les mâts éoliens n’empêchera pas les sociétés d’engranger du bénéfice.

La Ville de Gembloux va instaurer une taxe sur les éoliennes installées sur son territoire. La taxe a été votée lors de la dernière séance du conseil communal, mercredi.

Le montant de la taxe doit osciller entre 12 500 € et 17 500 € par mât, en fonction des puissances.

L’adoption de cette nouvelle taxe, qui devrait entrer en vigueur pour l’exercice 2014, a fait bondir Miguel de Schaetzen, le CIO d’Eneco Wind, propriétaire, depuis le rachat de ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 79 des 382 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?