Pensionné depuis 3 mois, il doit retourner au boulot pour 3 ans

-Pict by Eric Herchaft © Reporter
Il avait fait ses adieux à ses collègues le 1 janvier dernier après 35 ans de carrière à la SNCB. Pourtant le 1er mai prochain, Jean-Claude Chariot devra remettre l'uniforme et retourner au boulot. La cause ? La réforme des pensions.

+ MISE A JOUR: Un espoir pour Jean-Claude et ses collègues

Jean-Claude Chariot, 56 ans, aurait préféré que ce soit un poisson d'avril. Pourtant le 1er mai prochain, il devra remettre son uniforme et reprendre le chemin du travail.

Reprendre ? Oui car cet ancien chef de gare basé à Namur, a fêté, il y a tout juste 3 mois, sa pension. Petits fours, pots et cadeaux, Jean-Claude fêtait avec ses collègues ses 35 ans de service ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 76 des 386 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?