MOTEURS

L’Alpine de Renault revient aux 24 Heures du Mans

Alpine s’est associé à l’équipe Signatech de Phi-lippe Sinault.

Alpine s’est associé à l’équipe Signatech de Phi-lippe Sinault.

-Endurance magazine

L’Alpine de Renault revient en endurance et aux 24 Heures du Mans dès cette année après 35 ans d’absence.

La Direction Générale de Renault a décidé le 5 novembre 2012 de relancer la marque Alpine dans le cadre d’un partenariat avec Caterham. La nouvelle Société des Automobiles Alpine Caterham, dirigée par M. Bernard Ollivier, travaille d’ores et déjà sur un nouveau véhicule qui devrait apparaître sur le marché en 2016.

En attendant cette échéance, la marque revient peu à peu sur le devant de la scène afin de conforter son image en nourrissant son retour de manière graduelle et réfléchie sur l’ensemble de ses domaines d’activité.

C’est ainsi, qu’après avoir présenté lors du Grand Prix F1 de Monaco et au Mans Classic 2012 l’Alpine A110-50, véhicule anniversaire des cinquante ans de la célébrissime berlinette, Renault a engagé officiellement cinq Alpine A110 lors du dernier Rallye Monte-Carlo Historique où le public leur a réservé un accueil triomphal. Ces autos – et d’autres modèles de la marque créée par Jean Rédélé – ont ensuite été exposées au Salon Rétromobile début février.

Aujourd’hui, un nouveau pas important est franchi avec l’engagement dès 2013 d’une voiture prototype dans le très relevé Championnat ELMS (European Le Mans Series) ainsi qu’aux 24 Heures du Mans les 22 et 23 juin 2013.

La décision de revenir en endurance s’inscrit, elle aussi, dans l’histoire de la marque. Pour rappel, Alpine a participé onze fois aux 24 Heures du Mans entre 1963 et 1978 avec 55 voitures d’usine. La marque y a tout remporté : l’Indice Energétique en 1964, 1965 et 1968, l’Indice de Performance en 1968 et 1969, sept victoires de classe et surtout la victoire au Classement Général Absolu en 1978 avec le prototype Alpine A442B piloté par Jean-Pierre Jaussaud et Didier Pironi. Ce succès avait été complété par la 4ème place de l’équipage Jean Ragnotti/Guy Fréquelin sur une autre Alpine A442.

Pour réussir ce retour, Alpine s’est associé à l’équipe Signatech de Phi-lippe Sinault qui engagera un prototype LM P2 Alpine, avec un châssis motorisé par un moteur Nissan de 500 ch sur les cinq épreuves du Championnat ELMS. Le coup d’envoi sera donné à Silverstone (GB) le 13 avril prochain. Les pilotes en seront Nelson Panciatici et Pierre Ragues.

Le point d’orgue de cette saison sera bien sûr marqué par les 24 Heures du Mans, épreuve reine du calendrier sportif international. Le troisième pilote pour les 24 heures du Mans sera annoncé lors de la présentation de la voiture au Castellet le 24 mars 2013.