économie

Cours d’«informaTIC» pour doper la croissance des PME

L’informatique joue désormais un rôle essentiel dans la vie des PME. Qui doivent se former.

L’informatique joue désormais un rôle essentiel dans la vie des PME. Qui doivent se former.

-goodluz – Fotolia

L’informatique est partout. Les PME sont obligées de s’adapter, sous peine d’être laissées de côté. Pour palier leurs lacunes, des formations existent.

Les TIC, vous aimez? Pas ces petites bestioles qui s’accrochent aux mollets lors d’une balade. Ici, il s’agit d’informatique et d’un secteur qui a le vent en poupe. Mais qui demeure méconnu. Raison pour laquelle le Centre de Compétence Technofutur TIC, basé à Gosselies, vient de remettre à jour son catalogue de formations à destination des PME.

1. Les TIC, c’est quoi? L’informatique est partout. Difficile de s’en passer. Un boucher qui met de l’ordre dans sa comptabilité, un menuisier qui prépare un devis ou une facture, ou encore un commerçant qui décide de s’offrir une vitrine sur la toile : tous ont, de près ou de loin, un contact avec les technologies de l’information et de la communication (TIC).

2. Secteur en forme Les usages des TIC ne cessent de s’étendre. Et cela a pour conséquence que «le secteur se porte plutôt bien et tire son épingle du jeu. Il va à contre-courant d’autres secteurs d’activité en Wallonie et en Belgique », observe Thierry Castagne, directeur d’Agoria Wallonie, la fédération de l’industrie technologique. L’an dernier, la croissance du secteur en Wallonie s’est établie à 7,9 % et l’emploi a progressé de 0,4 %.

3. Déficit de connaissances Si le secteur des TIC affiche une santé insolente, c’est aussi parce qu’il évolue en permanence. «Depuis dix ans, explique Pierre Lelong, manager du Pôle Entreprises de Technofutur TIC, avec l’internet, il y a une explosion du secteur classique de l’informatique.» Toujours plus présente et toujours plus complexe, l’informatique requiert davantage de connaissances. Or, poursuit M. Lelong, « la technologie de l’information, en termes de compétences, est un enjeu important. Les Pays-Bas estiment que, depuis dix ans, le manque d’informaticiens leur coûte chaque année un demi-point de croissance

4. Offres sur mesure Le numérique présente un potentiel énorme en termes de développement économique. À condition de pouvoir s’adapter. «Notre approche était de reconstituer une offre de formations qui tienne compte de cette évolution du numérique au sens large», explique M. Lelong. Le nouveau catalogue de Technofutur TIC propose 130 modules de formation à destination des entreprises. Tout a été repensé : standards de qualité, prix attractif, personnalisation possible des formations, adéquation avec l’activité professionnelle du candidat, recours à des formateurs extérieurs confirmés, etc. Bref, «une offre à haute valeur ajoutée pour entrer de plain-pied dans la technologie et l’économie de demain», s’enthousiasment les responsables de Technofutur, qui espère doubler en 2013 le nombre d’heures (40 000 tout de même) dispensées aux entreprises intéressées.

Infos : 071 25 49 60 ou www.technofuturtic.be