La physique nucléaire éclaire l’égyptologie et plus précisément la 18e dynastie. Une conférence sur ce thème est proposée à Arlon.