chastre Tribunal correctionnel

À Chastre, il fait aujourd’hui bon vivre

Trois dossiers de bagarres à charge de quatre jeunes gens de Chastre heureux de vivre dans la cité depuis qu’un «sale blanc» est parti

Iliass A., détenu pour autre cause, et les cousins Faouzi,

Jawad et Mohamed B., tous âgés de 21 ans, qui comparaissaient libres, ont animé l’audience de la sixième chambre correctionnelle de Nivelles. Ils étaient les protagonistes de trois dossiers dont la violence était le point commun.

Le 12 février 2010, Iliass s’en prend à Nicolas et à son père (menaces de mort) près d’un night shop de Mont-Saint-Guibert. Le 21 février, une expédition est menée contre l’ONE de ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 82 des 434 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?