« Me couler financièrement »

La brasserie Bosteels, propriétaire de la célèbre Kwak, estime que le modèle développé par Gaëtan Patin, créateur de la Corne du Bois des pendus, est une copie de la Kwak. Elle estime également qu’il y a concurrence déloyale. Gaëtan Patin profiterait de tous les investissements de marketing publicitaire que fait la Kwak pour développer son propre produit, les deux verres et les supports en bois se ressemblant. L’affaire sera plaidée le 22 novembre.

«En faisant attaques sur attaques, ils veulent me couler financièrement, lâche Gaëtan Patin. Les deux verres ne se ressemblent pas. Je ne vois pas en quoi je profiterais de leur publicité. D’après la loi belge, je suis obligé de me défendre ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 42 des 225 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?