Orgues, automates, calèches et autres objets d’un temps passé se côtoient au musée Monopoli. Une collection que Renato entretient avec passion.