Tournai

Le piano (à queue) de voyage de Fred Wilbo

Ils sont nombreux à emporter une guitare, voire un piano du pauvre là où le vent les mène. Un trois-quart queue de concert, c’est plus problématique. Pas pour le Tournaisien Fred Wilbo que nous avons croisé sur le quai n° 1 de la gare de Tournai…

S’il s’appelle en réalité Wilbaux, il a modifié son nom pour qu’il offre la même terminaison que son instrument préféré : le piano.

Auteur, compositeur et ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 28 des 150 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?