CHASTRE

Éoliennes : second permis, second recours

Suite au second permis octroyé par le ministre wallon à Aspiravi, les riverains restent mobilisés. La Commune retourne au Conseil d’État.

Suite au second permis octroyé par le ministre wallon à Aspiravi, les riverains restent mobilisés. La Commune retourne au Conseil d’État.

-ÉdA

Chastre compte introduire un second recours contre la décision du ministre Henry d’octroyer un permis à Aspiravi.

La salle du conseil communal était comble, mardi soir, pour entendre les débats au sujet de la décision du conseil communal d’aller en recours au Conseil d’État dans le dossier du parc de huit éoliennes qu’Aspiravi envisage sur le plateau de Chastre.

Le ministre wallon de l’Aménagement du Territoire, Philippe Henry a en effet octroyé (pour la seconde fois) un permis unique à Aspiravi. Le 30 mars 2012, le ministre Henry a en effet déclaré recevable le recours de la société et ce, malgré que, le 17 ...

Suivez notre page L'Avenir Brabant Wallon sur Facebook