Un nouveau Camp Brass eur pour 1 100 géniaques

Le chef de corps Henkinet et le commandant Dussart ont vu les travaux débuter vers la métamorphose du camp.

Le chef de corps Henkinet et le commandant Dussart ont vu les travaux débuter vers la métamorphose du camp.

-ÉdA – 201000150796

À l’horizon 2018, le quartier militaire pourra accueillir 500 géniaques de plus à Amay. Les travaux ont débuté : rationalisation et confort.

Les premiers tas de gravats témoins de la destruction de premiers bâtiments ne laissent pas encore imaginer la véritable métamorphose que va connaître le quartier des géniaques à Amay. Néanmoins, le train est désormais en marche vers un Camp adjudant Brasseur à même d’accueillir 1 100 militaires à l’horizon 2018. « Dans le cadre de la rationalisation des quartiers voulue ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 61 des 320 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?