BRuxelles

Reynders situe Molenbeek « à l’étranger »

Didier Reynders a dérapé, sur une comparaison entre Molenbeek et l'étranger, et s'en est excusé.
Didier Reynders a dérapé, sur une comparaison entre Molenbeek et l'étranger, et s'en est excusé. -Belga
Didier Reynders, le ministre des Affaires étrangères, a semblé considérer jeudi, dans un amalgame, que la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean, à forte population étrangère ou d’origine étrangère, ne faisait plus partie du royaume de Belgique.

La scène se déroule au Sénat.

Alors que Didier Reynders s'avance vers l'estrade pour répondre à une question du sénateur Danny Pieters (N-VA), il est apostrophé par le bourgmestre de la commune de Molenbeek, Philippe Moureaux.

Celui-ci le raille à propos d'une comparaison qu’il a faite entre la situation en Afghanistan et l’état des routes en Région wallonne. "Je rentre d’Afghanistan où les ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 69 des 619 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?