Kayak

Les forçats de la pagaie à Engreux

Malgré un temps exécrable, ils étaient plus de quatre-vingts kayakistes au départ des 4 heures d’Engreux.

Malgré un temps exécrable, ils étaient plus de quatre-vingts kayakistes au départ des 4 heures d’Engreux.

-ÉdA

Pour cette deuxième édition des 4 heures d’Engreux samedi dernier, une quarantaine d’équipages étaient présents malgré une météo à ne pas mettre un kayakiste dehors. Pourtant, les amoureux de la discipline n’auraient raté ce rendez-vous annuel pour rien au monde.

À l’image de Jean-Pierre Burny, notre ancien quadruple champion du monde et finaliste des Jeux Olympiques. « La première édition doit remonter à 25-30 ans. L’idée de relancer cette manifestation l’an dernier m’a fait grand plaisir. Cela nous permet à tout le moins de nous retrouver une fois par an », confie ce dernier.

C’est le club H2O Engreux qui est à l’initiative de cette ...

Suivez notre page L'Avenir Luxembourg sur Facebook