MEDIAS

Presse : « L’Avenir » tire son épingle du jeu dans un marché difficile

-EDA

L’année qui vient de s’écouler n’a pas été facile pour le secteur de la presse. Selon les chiffres officiels de la diffusion payante diffusés, cette nuit, le nombre d’exemplaires de journaux vendus en 2011 a diminué de 3,47 % dans le sud du pays. « L’Avenir » fait nettement mieux que la moyenne avec une baisse limitée à 1,64 % et une présence accrue sur le web.

Quel est le podium des trois journaux qui se portent le mieux ? À en croire les chiffres du CIM, ce sont L’Echo, le Grenz-Echo et L’Avenir. Le premier profite, notamment, des turbulences économiques et de sa spécialisation en la matière, le Grenz Echo profite de sa spécificité germanophone quant à L’Avenir, il profite toujours de son image de « journal régional » de référence.

L’Echo parvient à augmenter sa diffusion payante (1,20 %). Le Grenz Echo et l’Avenir limitent la baisse en dessous des 2 % (-1,36 % et -1,64 %). Les journaux qui souffrent le plus sont la DH (-6,02 %), Sud Presse (-5,31 %) et La Libre Belgique (-3,72 %). Le Soir baisse d’un peu plus de 2 % et passe donc en dessous de la barre des 80.000 exemplaires.

Côté flamand, le paysage est tout autre. Là, la diffusion augmente de 0,55 %. Certains journaux comme le Standaard ou le Tijd parviennent même à grimper de plus de 3 % (3,48 % pour le premier, 3,88 % pour le second). Dans les journaux populaires, le Nieuwsblad atteint les 263.000 exemplaires (+1,36 %) et diminue l’écart qui le sépare de son rival, le Het Laatste Nieuws (+0,53 %).

Et l’Avenir sur le web ?

Sur le web, L’Avenir.net réalise aussi de bons chiffres dans un marché très disputé. Les derniers chiffres du CIM (Metriprofil), qui comparent l’audience de novembre 2010-avril 2011 à celle de mai 2011-octobre 2011, le confirment.

Sur le marché francophone des 12 ans et plus, L’Avenir.net figure dans le Top 5 des sites d’infos derrière Le Soir, RTL, RTBF et la DH. Dans ce top 5, notre site affiche la progression la plus nette avec une hausse de l’audience évaluée à 16,2 %. Chaque mois, vous êtes plus de 765.000 à vous connecter sur notre site dans la fédération Wallonie-Bruxelles.