BRUXELLES

Préserver les graffitis des caves de la Gestapo Avenue Louise

Cave du 453 ©Daniel Weyssow - Mémoire dAuschwitz asbl - Des dizaines et des dizaines d'inscriptions témoignent des heures sombres de Bruxelles et de la Gestapo.
Cave du 453 ©Daniel Weyssow - Mémoire dAuschwitz asbl - Des dizaines et des dizaines d'inscriptions témoignent des heures sombres de Bruxelles et de la Gestapo. -©Daniel Weyssow / Mémoire d'Auschwitz asbl
"Je n'abandonnerai jamais", "Priez", "Bien le bonjour à Robert"... La Fondation Auschwitz veut conserver les graffitis des caves de l’Avenue Louise. Des immeubles y abritaient jadis la Gestapo. Un colloque a mis en lumière ces lieux de mémoire aux 347 et 453 de la grande artère bruxelloise. Mais convaincre les habitants n’est pas facile.