Fernelmont-Andenne

Le Conseil d’État rejette les éoliennes

Le projet d’Aspiravi et Electrawinds est à l’eau. Mais les promoteurs peuvent en relancer un.

Le projet d’Aspiravi et Electrawinds est à l’eau. Mais les promoteurs peuvent en relancer un.

-

Il n’y aura pas d’éolienne à cheval sur Héron, Fernelmont et Andenne. Le Conseil d’État a cassé le permis délivré par la Région wallonne.

Le ministre Philippe Henry était allé contre son administration. Contre l’avis des trois communes aussi. Il avait octroyé – c’était en mars dernier – les éoliennes demandées par les promoteurs Electrawinds et Aspiravi. En tout cas une partie puisqu’il leur avait donné son feu vert pour ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 47 des 243 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?