Nouveau « niet » du collège

Le projet esplechinois, co-piloté par les sociétés WindVision et Ventis a bien du mal à prendre son envol. Le parc de 6 éoliennes, supposé s’implanter le long de la route reliant Esplechin et Lamain, a été introduit une première fois. Puis, essentiellement en raison d’un problème lié à la route d’accès (difficilement praticable pour le charroi durant le chantier d’installation), il a été retiré purement et simplement afin d’être modifié. Nouveau pas de côté ensuite, cette fois en raison de réserves émises par le DNF (le Département de la Nature et des Forêts) soucieuse de l’incidence sur les oiseaux.

Cet été, la troisième mouture du projet était soumise à une nouvelle enquête publique. Celle-ci est terminée et la demande de permis unique ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 23 des 116 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?