« Un vibrant merci »

Philippe Bartholomé, administrateur au Syndicat d’initiative.

EdA

Tout est né il y a plus d’un an. Un commerçant de Durbuy avait fait, dans la presse, des déclarations peu élogieuses face à la clientèle néerlandophone. Nous avions décidé de réagir ; trouvant ces propos non seulement incorrects mais très mal venus. Il faut savoir que 75 % de nos clients viennent de Flandre et de Hollande. Tout se déroule toujours pour un mieux. Personnellement, j’ai des amis du nord du pays et la politique les irrite également. En ce 11 juillet, notre but n’est pas d’organiser une fête de la communauté flamande.