BUZZ

« Tuons tous les Belges », propose un livre pour enfants américain

Non, vous ne rêvez pas…

Non, vous ne rêvez pas…

-

Il faut se pincer pour le croire, et pourtant : dans «Let’s kill all the Belgians», l’auteur américain Danny Wind invite ses jeunes lecteurs à un génocide dont nous serions les victimes. Une satire, semble-t-il, mais de bien mauvais goût.

Ce n’est pas un bouquin, mais un appel au meurtre. Danny Wind, un jeune auteur américain de 28 ans, vient de publier un livre intitulé «Let’s kill all the Belgians». Littéralement : « Tuons tous les Belges». Le pire (parce qu’il y a pire) : ce livre est destiné… aux enfants, ainsi que l’indique son sous-titre, abominable lui aussi : «A child’s guide to génocide». Aux enfants ? Pas tout à fait puisque les rares sites internet qui le proposent à la vente le rangent, eux, dans la catégorie «satire», ou «humour illustré». Un humour de bien mauvais goût qui repose une double question : peut-on rire de tout ? Et si oui, comment ?

Nous voulons envahir les États-Unis

Mais que reproche Danny Wind à notre petit pays ? Essentiellement de ne posséder aucune identité propre : « Chacun peut citer une multitude de grandes réalisations musicales, artistiques ou architecturales en provenance de pays européens : la France, l’Allemagne, l’Espagne ou les Pays-Bas, avance-t-il dans le petit texte qui assure la promotion de son livre. Mais quoi à propos de la Belgique, et de ses dix millions d’habitants ? En quoi a-t-elle contribué à la culture mondiale ? Des gaufres floconneuses, quelques variétés de bière et du chocolat. »

Si on voulait entrer dans le débat, on ajouterait un certain don pour le surréalisme. Mais là aussi, Danny Wind est plus fort encore. Non content de moquer (c’est un euphémisme) notre apport culturel au monde, il croit savoir ce que font les Belges de leur temps : « Si la Belgique nous goinfre avec ses gaufres, c’est pour mieux cacher ses ambitions impérialistes : la Belgique construit une machine de guerre digne des armées d’Alexandre ou Gengis Khan. » Leur cible ? Les États-Unis, bien sûr : «L’Amérique est occupée au Moyen-Orient mais son véritable ennemi est plus proche, précise encore l’auteur. Ce manuel d’instruction apprendra aux enfants ce qu’est la menace belge, et comment la combattre tant qu’il est encore temps. »

« Les Belges veulent tuer votre papa et votre maman »

Rien que ça. Et pour faire passer ses idées nauséabondes, Wind ne lésine pas sur les moyens dans les pages de son livre : il parle et représente les Belges comme des «vampires», et annonce à ses petits lecteurs qu’ils veulent «envahir la Belgique, manger votre chiot, et tuer votre papa et votre maman.» Visuellement aussi, c’est choc et provoc : sur la carte de l’Europe qu’il a dessinée, les territoires voisins sont recouverts de smileys souriants là où la Belgique est couverte de têtes de morts et pointée d’une flèche stipulant: «Sent l’urine».

Affligeant, isn’t it ? Heureusement, c’est bien connu : les enfants américains ne savent pas lire. Tant qu’à être dans la satire...
 

 

 

Suivez notre page Culture sur Facebook