Neufchâteau

Garage Suzuki en feu entre Libramont et Neufchâteau

-EdA
Un incendie a ravagé une partie du garage Huberty. L’atelier, la salle d’exposition et les bureaux ont toutefois été en partie préservés.

C’est vers 15 h, hier, que le feu s’est déclaré dans une partie arrière du garage Suzuki, situé le long de la N40 à Lamouline, entre Neufchâteau et Libramont. Un endroit qui renferme une zone de lavage, le stock de pneus mais aussi des produits hautement inflammables.

Très vite, une immense fumée noire s’est dégagée. Les flammes perçaient la toiture. «On sortait justement un véhicule. On a vu la fumée et on a pensé qu’il brûlait quelque chose. Mais à la vue des flammes, on a vite compris que ce n’était pas normal », raconte un ouvrier du garage voisin.

Les ouvriers et M. Lorent, patron du garage Toyota, ont couru prêter main-forte au personnel du garage en feu. Tous ensembles, ils ont sorti les véhicules entreposés dans le show room et l’atelier. «On a employé les extincteurs, mais la fumée était beaucoup trop dense. On a sauvé ce que l’on a pu», confie sous le choc, Laurent, mécanicien au garage Huberty.

Les pompiers de Neufchâteau ont maîtrisé l’incendie, préservant l’atelier, une partie de la carrosserie, la salle d’exposition et les bureaux. Les services 100 de Saint-Hubert et Bertrix ont assuré un renfort en citerne d’eau. La Protection Civile basée à Libramont est également intervenue.

Préventivement, vers 17h, une ambulance a été rappelée pour une intoxication d’un pompier. Son transfert vers l’hôpital n’a toutefois pas été nécessaire. On ne déplore donc aucune victime, mais de gros dégâts et des embarras de circulation. «Il y a beaucoup de dégâts matériels, mais les secours ont pu préserver le principal. Le garage pourrait retravailler assez vite », annonce avec soulagement, Pierre Arnould, bourgmestre de Libramont.

Pierrot Huberty emploie une dizaine de personnes, qui devraient pouvoir rapidement réintégrer leur fonction. Hier dans la soirée, les époux Huberty s’attelaient déjà au nettoyage des lieux. Plusieurs équipes de police, zone Centre Ardenne, ont mis en place une déviation de la circulation. Une circulation qui a été fermée jusqu’à 19 h, au départ du carrefour de Recogne en direction de Neufchâteau.

À l’origine, une imprudence

D’après les informations recueillies auprès du bourgmestre, l’origine de l’incendie semblerait provenir d’une imprudence de deux jeunes apprentis. « Ce serait une inconscience, des gestes maladroits tout près d’un dépôt d’essence », déclare Pierre Arnould. Laurent Goret, substitut au Parquet de Neufchâteau, est descendu sur les lieux afin d’évaluer l’étendue du sinistre.