«Il faut des règles impartiales»

«Il faut des règles impartiales»

Pour Luc Gennart, les ambulants doivent être placés sur un pied d’égalité.Au risque de renvoyer à la maison des commerçants fidèles au marché. ÉdA – Florent Marot

«Depuis quatre ans, les commerçants savent qu’il y aura des difficultés car le marché est plus concentré et les places sont limitées.»