BELGIQUE

84,81% des kinésithérapeutes ont adhéré à la convention 2018-2019

84,81% des kinésithérapeutes ont adhéré à la convention 2018-2019

Illustration Reporters/BSIP

Une large majorité de kinésithérapeutes a adhéré à la convention nationale 2018-2019 entre les représentants de la profession et les organismes assureurs, indique l’Inami jeudi. Ils avaient jusqu’au 21 mars pour se prononcer.

Pas moins de 84,81% des kinésithérapeutes (16.637) approuvent la convention nationale. 15,19% d’entre eux (3.517) souhaitent ne pas y adhérer. La majorité de kinés dits «conventionnés» devra dès lors respecter les tarifs fixés par l’Institut national d’assurance maladie-invalidité (Inami).

Ceux qui n’adhèrent pas à la convention pourront déterminer eux-mêmes leurs honoraires. En revanche, les patients qui consultent un kiné non conventionné seront remboursés 25% en moins (sauf les bénéficiaires de l’intervention majorée).

Mardi, plusieurs kinés avaient appelé leurs confrères à se déconventionner massivement pour protester contre ce qu’ils nomment une discrimination de remboursement entre les patients.

Dans un communiqué diffusé jeudi soir, l’organisation représentative de la profession, Axxon, a fait savoir qu’elle ferait «tout ce qui est en son pouvoir pour réaliser l’ensemble des points inclus» dans la nouvelle convention. Néanmoins, «Axxon continue de se battre pour un meilleur remboursement des patients soignés par des kinésithérapeutes non-conventionnés» et de «plaider pour la suppression de cette discrimination».

Dans le détail, 21,2% des kinés ont refusé la convention 2018-2019 en Flandre, pour 19,64% à Bruxelles et 4,9% en Wallonie.