BRUXELLES

Test-Achats: 1.346 personnes dans l’action collective contre Proximus

Test-Achats: 1.346 personnes dans l’action collective contre Proximus

- BELGA

«Le greffe de la cour d’appel de Bruxelles a enregistré 1 046 personnes dans le cadre de l’action collective de Test-Achats contre Proximus», a indiqué jeudi à l’agence Belga Audrey Van Hamme, porte-parole de l’organisation de défense des consommateurs Test-Achats.

«Et il reste encore au greffe environ 300 personnes, qui s’étaient manifestées juste avant la date limite, à encoder en plus», a-t-elle précisé. Pour rappel, Test-Achats avait introduit en janvier dernier une action collective auprès de la cour d’appel de Bruxelles contre Proximus. Les clients lésés avaient jusqu’au 9 mars 2018 pour s’y joindre.

Ce sont environ 1 346 clients de Proximus sur les 30 000 abonnés lésés qui se sont manifestés auprès du greffe de la cour d’appel de Bruxelles, pour être représentés dans l’action collective introduite par Test-Achats à l’encontre de l’opérateur de télécommunications.

Pour rappel, en 2016, Proximus avait proposé à ses quelque 30 000 clients qui avaient acheté, et non loué, le décodeur V3 de l’échanger contre le nouveau modèle. En effet, le V3 n’allait plus être compatible avec les services de télévision fournis par Proximus.

Pour compenser l’investissement que ces clients avaient fait, Proximus leur avait alors proposé de louer le nouveau modèle de décodeur gratuitement durant un an.

Or, pour bénéficier de l’offre, les clients concernés devaient répondre à une lettre de l’opérateur avant le 25 juin 2016, mais le décodeur était encore utilisable jusqu’au 31 janvier 2017. La période de location gratuite était donc en réalité de 6 mois et non d’un an.