ECONOMIE

Plusieurs études notariales touchées par une cyber-attaque de type rançongiciel

Plusieurs études notariales touchées par une cyber-attaque de type rançongiciel

Une petite vingtaine d’études notariales seraient touchées par la cyber-attaque. Reporters (Illustration)

Près de 20 études notariales sont touchées par une cyber-attaque de type rançongiciel (ransomware), qui a été lancée hier matin. Les pirates ont bloqué les données de ces études et réclament une rançon en bitcoin, une monnaie virtuelle.

D’après la Fédération royale du notariat belge qui confirme l’info donnée par le site RTLinfo, environ 18 études ont été victimes de l’attaque.

«Il faut savoir que les hackers n’ont pas accès directement aux données, qui sont elles-mêmes cryptées et protégées. En revanche, ils sont parvenus à bloquer l’accès à ces données. Les informations restent protégées», y assure-t-on.

«La solution trouvée par notre fournisseur informatique est de réinstaller l’ensemble du réseau, en utilisant une sauvegarde», y explique-t-on encore. Si cette procédure prend du temps, elle est en effet beaucoup plus sûre que de répondre favorablement à la demande de rançon.