La vente du KV Ostende pose question

Peter Callant, qui avait selon Marc Coucke le bon profil pour devenir président du club d’Ostende, n’aurat pas encore les fonds nécessaires au rachat. Belga

La vente du club côtier du KV Ostende, de Marc Coucke à Peter Callant, pose question, relèvent ce mardi De Standaard, Het Nieuwsblad et Gazet van Antwerpen.

+ A LIRE AUSSI | Marc Coucke ruiné? Pas si vite…

Le KVO ne serait réellement vendu que dans cinq ans, moment auquel Marc Coucke touchera concrètement l’argent dû pour les parts du club.

Peter Callant, qui avait selon Marc Coucke le bon profil pour devenir président du club d’Ostende, n’avait pas les fonds nécessaires au rachat. Le duo a ainsi établi un plan selon lequel il devrait revendre le club dans cinq ans, selon De Standaard. Le montant de cette vente irait dans le portefeuille de Marc Coucke, qui a racheté le club d’Anderlecht et était donc forcé de se défaire du KVO. Les dettes que le club a encore envers diverses sociétés de Marc Coucke seront quant à elle transformées en prêts bancaires. Il est question d’un montant net de 14,6 millions d’euros. Le stade, également issu d’un investissement de 20 millions d’euros de Marc Coucke, resterait quant à lui sa propriété, et serait loué au club pour 800.000 euros annuels.

La question de l’éventuel feu vert de l’Union Belge à cette construction subsiste, tout comme celle concernant le risque financier d’une vente future (dans cinq ans) qui pourrait rapporter moins qu’espéré, note De Standaard.