CHARLEROI/MONS

Jean-Roch Meunier condamné à 25 ans de prison

Jean-Roch Meunier condamné à 25 ans de prison

- Belga

La cour d’appel du Hainaut a condamné, vendredi, Jean-Roch Meunier à 25 ans de prison et une mise à disposition du Tribunal d’application des peines pour cinq ans.

Jean-Roch Meuneier avait écopé, en avril dernier devant le tribunal correctionnel de Charleroi, d’une peine de vingt ans de prison et d’une mise à disposition du Tribunal d’application des peines (TAP) pour une durée de cinq ans pour un vol avec violence avec la circonstance aggravante du meurtre de Vincent Costabeber, commis à Charleroi en juin 2013.

La nuit du 23 au 24 juin 2013, Vincent Costabeber a été retrouvé sur le trottoir de la rue Navez à Charleroi, situé en face de l’immeuble où il vivait au deuxième étage. L’homme souffrait de multiples fractures et avait des traces de coups au visage. Il a été emmené à l’hôpital, son pronostic vital était engagé et il est mort le 9 juillet 2013 à cause d’une insuffisance respiratoire liée à la chute.

Jean-Roch Meunier et sa compagne, laquelle a écopé de dix ans de prison en première instance pour vol avec violence et qui n’a pas fait appel du jugement, avaient passé la soirée chez leur voisin du dessus. Ils ont consommé de l’alcool, fumé des cigarettes et une bagarre a éclaté dans l’appartement de la victime.

Vincent, divorcé et père de deux enfants, a été frappé au visage et son nez s’est brisé, comme ont pu constater les médecins légistes. Ses visiteurs s’accusent mutuellement d’avoir porté les coups. Séquestré chez lui, Vincent est monté sur l’appuie de fenêtre de son appartement et il est tombé lourdement sur le sol. Selon des témoins, il a été poussé par Jean-Roch. Selon ce dernier, il s’est suicidé.