Saisies de stupéfiants et interpellations suite à des perquisitions à La Louvière

Les agents de la zone de Police de La Louvière ont procédé le 22 novembre à 13 perquisitions sur le territoire de la Louvière. De la drogue, de l'argent, de munitions ont été saisis. Trois personnes ont été privées de liberté.

Treize perquisitions ont été opérées le 22 novembre par la zone de Police de La Louvière le 22 novembre sur le territoire de la ville, à la demande de du juge d'instruction Blondiaux à Mons.

Les enquêteurs, policiers d'intervention et membres de l'unité d'appui de la zone louviéroise, avec les renforts de policiers fédéraux et de trois maîtres-chiens "stupéfiants" de la police fédérale, ont mis la main, entre autres, sur 1,7 kilogramme de cannabis et 100 grammes de cocaïne, sur une somme de 36.800 euros, ainsi que qu'un gilet pare-balles, des munitions, plusieurs GSM et des balances de précision. Trois personnes ont été privées de liberté et présentées au magistrat. Environ 50 policiers ont été engagés dans cette opération.

Le café "Cantiniaux", un des lieux concernés par les perquisitions, a été fermé et mis sous scellés judiciaires sur décision du parquet.

La police de La Louvière a par ailleurs indiqué que des contrôles réguliers seront organisés dans les établissements de la zone louviéroise par rapport au phénomène de vente de drogue. Tous les établissements où la vente sera constatée seront mis sous scellés.