BASKET

Qualif mondial 2019 | Les Belgians Lions débutent face à une sélection française déforcée

Qualif mondial 2019 | Les Belgians Lions débutent face à une sélection française déforcée

Le coach Eddy Casteels BELGA

Les Belgians Lions seront opposés ce vendredi à 20h30 à la Lotto Arena d’Anvers à la France lors du premier match de qualification pour le Mondial 2019 de basket, dans le groupe E. Les troupes du coach fédéral Eddy Casteels ont une belle carte à jouer face à une sélection française privée de ses meilleurs éléments.

La Fédération internationale de basketball (FIBA) a décidé cette année d’instaurer son système de fenêtres au milieu de la saison des clubs. Cette décision a été prise en connaissance de cause de la part de la FIBA qui savait pertinemment que les équipes nationales seraient privées des joueurs de NBA. A cela s’ajoute le conflit qui oppose les sélections nationales à l’Euroligue à propos des Coupes d’Europe. Les équipes nationales subissent ainsi également le boycott des grandes équipes du Vieux Continent.

La France fait partie des nations les plus touchées. Contre la Belgique, les Français seront privés d’Evan Fournier (Orlando) et de Rudy Gobert (Utah), évoluant en NBA. Mais aussi de Nando De Colo, retenu par le CSKA Moscou pour un match d’Euroligue le soir de Belgique-France, et de Thomas Heurtel, engagé la veille avec le FC Barcelone. L’entraîneur français Vincent Collet se trouve donc face à un défi de taille et devra compter sur sa seule star Boris Diaw, revenu d’Amérique à Levallois cet automne, pour arracher la victoire en Belgique.

Les Belges, eux, seront privés d’Axel Hervelle, qui a décidé de mettre un terme à sa carrière internationale, de Manu Lecomte, retenu par Baylor University en NCAA (championnat universitaire nord-américain), de Sam Van Rossom (Valence) et de Matt Lojeski (Panathinaikos) qui joueront respectivement jeudi et vendredi en Euroligue. Au rayon des blessés, Quentin Serron (Gravelines) et Jonathan Tabu (Bilbao) sont remplacés numériquement par Elias Lasisi (BC Ostende) et Thomas Akyazili (Antwerp Giants).

Les Belgians Lions devront donc miser sur un collectif bien huilé et sur ses nouveaux talents face à une équipe de France déforcée pour bien entamer les qualifications ce vendredi avant d’affronter la Russie à Nizhny Novgorod ce lundi. La Bosnie est la dernière équipe composant ce groupe. Après quatre participations de suite à l’Euro, les basketteurs belges espèrent jouer pour la première fois le Mondial. Les trois premiers de la poule seront qualifiés pour le deuxième tour, qui débute en septembre 2018. A ce stade, les 24 équipes engagées seront divisées en quatre groupes de six, dont les trois premiers iront au Mondial en Chine (31 août-15 septembre 2019).