Le Paris SG prend un but, le Celtic Glasgow une rouste

AFP

Piqué au vif! Le Paris SG n’avait pas encore encaissé de but en Ligue des champions cette saison.

Le Celtic a marqué d’entrée mercredi, mais s’est ensuite vu infliger une correction, encaissant 7 buts (7-1), dont des doublés de haut vol de Neymar et Edinson Cavani.

Sacrée démonstration. Paris avait inscrit 17 buts en quatre matches de Ligue des champions jusque là, il a alourdi son total de 7 réalisations, inscrites mercredi par Neymar (9e, 22e), Cavani (28e, 79e), Kylian Mbappé (35e), Marco Verratti (75e) et Dani Alves (80e). Vingt-quatre buts en phase de groupe, du jamais-vu selon le statisticien Opta.

De quoi aborder en confiance la dernière journée de la phase de poules, avec comme objectif de finir premier, le 5 décembre en Bavière contre le Bayern Munich, qui s’est péniblement imposé dans le même temps (2-1) à Anderlecht.

Ecossais étouffés

Le Celtic va-t-il regretter d’avoir marqué ce but, dès la première minute sur un corner d’Olivier Ntcham transformé par Moussa Dembélé, formé au PSG?

Ce premier but encaissé après quatre matches d’invincibilité n’a visiblement pas plu au PSG. Pas du tout même, car alors que le club parisien est déjà qualifié et était grandissime favori de la rencontre, il n’a pas du tout géré son effort lors du match. L’intensité mise par Neymar et consorts dans la rencontre a étouffé les Ecossais, qui ont encaissé quatre buts en moins de 30 minutes.

C’est surtout le Brésilien qui a sonné la charge, inscrivant deux buts sur deux actions de classe, l’une lancé par Adrien Rabiot (9e), l’autre sur un une-deux avec l’Italien Verratti (22e). Il a aussi offert le troisième but à Cavani, de la tête sur un service d’Alves (28e). Et Mbappé a inscrit le quatrième, servi par Marquinhos (35e). Ebouriffant.

Les chiffres de cette ‘MCN’ à 466 millions d’euros (222 MEUR pour Neymar, 180 bonus compris pour Mbappé, 64 pour Cavani) ont eux aussi de quoi donner le tournis. En 5 matches de Ligue des champions, Neymar a marqué 6 buts, à quoi s’ajoutent 7 buts en championnat. Cavani a marqué les 20e et 21e buts de sa saison (en 17 matches!), et Mbappé n’est pas maladroit non plus (7 buts, 7 passes décisives en 14 matches).

«Une sacré chance» de gagner la C1

Même à 4-1, les Parisiens ont continué à attaquer, poussés par un public parisien lui aussi au niveau Ligue des champions. A tel point que Verratti, pourtant pas connu pour prendre souvent sa chance devant le but, y est allé de sa réalisation (75e), avant un nouveau but fantastique de Cavani (79e).

C’est vrai, les Ecossais étaient quand même un peu résignés en fin de match. Ils tenteront d’accrocher leur place pour l’Europa League lors de la dernière journée, dans leur magnifique Celtic Park contre les Belges d’Anderlecht.

«Cette équipe aura une sacrée chance de remporter la compétition», avait de toute façon averti avant la rencontre Brendan Rodgers, le coach du Celtic, conscient de ne pas boxer dans la même catégorie. «Quand vous avez leur capacité à marquer, avec Cavani, Neymar, Di Maria, Mbappé... vous pouvez faire ce que vous voulez».

Pour gagner la Ligue des champions, il faudra quand même attendre de voir ce milieu de terrain, bien friable en l’absence notamment du vétéran italien Thiago Motta, opéré lundi au genou droit, face à une opposition plus dense que celle du Celtic. Et dans un contexte à plus haute température, comme un match à élimination directe.

Mais pour dominer outrageusement championnat et phase de poules de Ligue des champions, et accessoirement pour régaler un Parc des Princes, debout dès la 43e minute un mercredi soir de fin novembre, il y a largement ce qu’il faut, en effet.