Emeutes à Bruxelles: Maingain demande une concertation au sein de la conférence des bourgmestres

Emeutes à Bruxelles: Maingain demande une concertation au sein de la conférence des bourgmestres

- Reporters/GYS

Le bourgmestre de Woluwe-Saint-Lambert, Olivier Maingain, a demandé à la Conférence des bourgmestres bruxellois d’aborder le point des émeutes qui ont eu lieu le 11 novembre dans la capitale et de préparer une réunion de concertation avec les chefs des corps des zones de police afin d’évaluer les procédures de maintien de l’ordre.

Le rapport de l’Inspection générale de la police à la suite des échauffourées et la lecture qu’en fait le ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, suscitent la controverse depuis vendredi. La zone de police de Bruxelles-Ixelles est directement concernée de même que d’autres zones qui fournissaient des renforts.

«Aucune raison de laisser à Jambon l’initiative», a souligné M. Maingain sur «twitter». «Nous devons savoir comment ces événements ont été vécus dans les zones de police et faire une analyse posée, hors de tout schéma partisan. Nous n’avons rien à gagner d’une querelle de bac à sable», a-t-il ajouté.

Le président de DéFI conteste l’affirmation selon laquelle une unité de commandement policier fait défaut à Bruxelles. Un protocole précis règle ce point et il est efficace, a-t-il expliqué. La réunion avec les chefs de corps permettra de vérifier s’il a été respecté.

La Conférence des bourgmestres bruxellois, présidée actuellement par Bernard Clerfayt, se réunira mercredi à 8h15.