LIÈGE

Vertèbres fracturées par une grue: des amendes requises contre des entrepreneurs liégeois

Vertèbres fracturées par une grue: des amendes requises contre des entrepreneurs liégeois

ÉdA – Illustration

Des amendes ont été requises contre des entrepreneurs liégeois après un grave accident de travail survenu en 2013.

L’auditorat du travail de Liège a requis lundi devant le tribunal correctionnel de Liège des peines d’amendes de 21.600 euros contre deux responsables et une entreprise de matériaux de construction de la région de Liège poursuivis après un accident de travail avec d’importantes conséquences. Un ouvrier avait eu plusieurs vertèbres fracturées par la grue d’un camion de livraison qui s’était affaissé en raison d’un défaut de réparation.

L’accident était survenu le 7 novembre 2013 sur un chantier. L’entreprise déchargeait un mélange de «stabilisé» lorsque le bras qui était utilisé comme grue avait heurté un des ouvriers présents sur le chantier. Cet ouvrier avait eu deux vertèbres fracturées et quatre autres endommagées.

L’origine de l’accident résultait d’une mauvaise stabilité du camion-grue qui s’était brusquement affaissé lorsqu’une de ses béquilles n’avait pas rempli sa fonction. L’enquête avait démontré qu’une entreprise de contrôle de sécurité avait répertorié la défaillance deux moins auparavant mais que la réparation de la béquille n’avait pas été effectuée par l’entreprise propriétaire du camion-grue.

L’entreprise et ses patrons sont mis en cause pour avoir omis d’effectuer les réparations, pour différentes infractions aux lois du travail et pour avoir involontairement causé des lésions à un ouvrier. L’auditorat du travail a requis contre chacun d’eux des peines d’amendes de 21.600 euros.

Les prévenus ont contesté avoir commis une faute et ont soutenu qu’ils n’avaient pas été prévenus d’une défectuosité par le chauffeur du camion. Leurs avocats ont plaidé leur acquittement.

Le jugement sera prononcé le 18 décembre.