COUR D’ASSISES DU BRABANT WALLON

Aucune circonstance atténuante pour Ben Ammar: 27 ans requis par l’avocat général

Aucune circonstance atténuante pour Ben Ammar: 27 ans requis par l’avocat général

Les débats ont repris ce lundi matin devant la cour d’assises, à Nivelles. À l’issue de son réquisitoire, l’avocat général Yves Moreau a réclamé une peine de 27 ans de réclusion pour Hassen Ben Ammar, actuellement détenu à la prison de Nivelles. BELGA PHOTO JEAN-LUC FLEMAL

Les débats ont repris ce lundi matin devant la cour d’assises, à Nivelles. À l’issue de son réquisitoire, l’avocat général Yves Moreau a réclamé une peine de 27 ans de réclusion pour Hassen Ben Ammar, actuellement détenu à la prison de Nivelles.

La défense a, quant à elle, postulé l’existence de circonstances atténuantes pouvant selon elle, ramener la peine dans une fourchette nettement plus clémente de 10 à 15 ans.

D’origine marocaine, Hassen Ben Ammar vivait à Villers-la-Ville avec sa femme, Delphine Purnelle et sa belle-mère, Adriana C. Le 19 janvier 2014, il a saisi un couteau et donné deux coups mortels dans le thorax de Delphine. Il a ensuite tenté de tuer sa belle-mère en lui assénant douze coups de couteau potentiellement mortels. Le tout sous les yeux de son fils, âgé de 14 mois à peine.

Ce vendredi, vers minuit, Ben Ammar avait été reconnu coupable de meurtre et tentative de meurtre à l’issue d’une longue délibération.