THIEU

Aires d'autoroutes: au parking, près de 30% des déchets tombent à côté de la poubelle

Une opération de sensibilisation à la propreté démarre sur l'aire d'autoroute de Thieu Wallonie Plus Propre

Les aires d'autoroute sont trop souvent un dépotoir. Pour sensibiliser les usagers, une campagne-test sera menée à l'aire d'autoroute de Thieu, sur l'E19-E42

Les aires d'autoroutes sont des foyers de production de déchets. A titre d'exemple, sur les aires de Thieu, le long de l'autoroute E19-E42, ce sont 15 tonnes de déchets par mois qui sont récoltés. De cette masse, 30% des déchets proviennent des restaurants et magasins et 70% des parkings. Et sur ces 10,5 tonnes, entre 20 et 30% sont ramassés sur le sol.

Bref, il en reste des automobilistes cochons à sensibiliser pour avoir des aires d'autoroute un peu plus propres. Et c'est l'objectif de l'opération "Propreté sur aires d'autoroute", lancée officiellement ce vendredi. Il s'agit d'un partenariat entre l'entreprise Coca-Cola et Q8 (concessionnaire de l'aire d'autoroute de Thieu), qui a reçu le soutien du gouvernement wallon. Ce projet-pilote vise à tester différentes actions concrètes pour améliorer la propreté publique.

Les actions porteront sur l'augmentation et l'amélioration des infrastructures et de leur visibilité pour inciter à leur meilleure utilisation: des poubelles signalées par des drapeaux et autocollants, des cendriers-poteaux, du marquage au sol, etc.

Une attention particulière sera portée à la gestion générale de l’aire , en maintenant les équipements en bon état, en prenant garde à l'ordre et à la propreté, etc.

Enfin, il faudra agir sur les visiteurs. Plusieurs canaux de communication seront utilisés pour toucher les visiteurs : cela passera par les tickets de caisse où seront insérés des messages de sensibilisation, mais aussi par l'interpellation du public afin de l’inviter à s’engager en faveur de la propreté, par la distribution de sacs poubelle de voiture, par une campagne d'affichage qui se déclinera un peu partout, dont sur les pompes...

Les effets de ces différentes mesures seront évalués à court et moyen termes par le biais des quantités de déchets ramassés à côté et dans les poubelles. En fonction des résultats obtenus, il sera envisagé d’étendre ces mesures à d’autres aires de repos.

Chaque mois, ce sont en moyenne 90.700 personnes qui font halte dans ces stations-service. Pendant les mois d’été (juin, juillet, août), des pics de 105.000 visiteurs par mois sont atteints.