SAINT-JOSSE

4ha d’amiante dans l’ancien Sheraton? «Pas de problème» selon Emir Kir

 (Illustration)
(Illustration)-Belga

De l’amiante dans l’ancien Sheraton? Pas un problème d’après le Bourgmestre de Saint-Josse Emir Kir. L’hôtel doit rouvrir en janvier.

L’ex-hôtel Sheraton ne rouvrira pas complètement en janvier 2018 mais progressivement, a rappelé jeudi le bourgmestre de Saint-Josse, Emir Kir, à la suite d’objections soulevées par la N-VA. La présence d’amiante ne posera, selon lui, pas de problème grâce aux techniques actuelles qui seront utilisées.

Le député bruxellois Johan Van den Driessche s’est fondé sur le rapport d’inspection de la société Vinçotte. Il en ressort qu’en avril 2014, les propriétaires ont sollicité un permis d’environnement et que le bâtiment de la place Rogier contient 4 hectares d’amiante. Le permis est valable jusqu’en mai 2018. Or, il paraît douteux, d’après Van den Driessche, que d’ici là, l’amiante ait pu être retiré des 30 étages de l’édifice. À la grosse louche, une telle opération pourrait coûter 50 millions d’euros.

La fonction hôtelière sera maintenue. Il s’agit donc d’une rénovation. «Nous avons donné notre accord pour une rénovation par étage et une réouverture par étage», a encore expliqué le bourgmestre. Ces travaux ne réclament pas de permis d’environnement.

Au dernier étage, un restaurant avec une vue panoramique sera aménagé. Dans ce cas, un permis d’urbanisme est nécessaire.