JUDO

Euro: Van Snick prend «de l’expérience» à défaut d’un podium

 Charline Van Snick veut retenir du positif de son premier championnat d’Europe dans sa nouvelle catégorie de poids.
Charline Van Snick veut retenir du positif de son premier championnat d’Europe dans sa nouvelle catégorie de poids.-Belga

La première journée des championnats d’Europe, ce jeudi, n’a pas souri aux Belges.

Ce n’était pas la journée des Belges, ce jeudi, à l’Euro de Varsovie. En effet, aucun de nos cinq premiers compatriotes n’est parvenu à sortir de son tableau éliminatoire.

Victime d’un tirage au sort compliqué, Charline Van Snick (IJF 21), qui participait à ses premiers championnats d’Europe dans la catégorie des -52 kg, a été battue d’entrée d’un waza-ari par la Biélorusse Darya Skrypnik, 16e mondiale et 8e tête de série du tournoi.

Menée à une minute de la fin du combat, la Parisienne d’adoption n’a pourtant pas baissé les bras. «J’ai continué à attaquer parce que j’étais persuadée que je pouvais combler mon retard, a expliqué la protégée de Dimitri Dragin, son nouveau coach français. Je savais que je n’étais pas encore tout à fait prête pour un tournoi majeur en raison des deux mois d’indisponibilité survenu après ma blessure (une entorse du péroné, NDLR). Mais je sens que je progresse encore.»

«Cet Euro en -52 kg est une expérience qui m’a aidé à avancer, estime encore la double championne d’Europe des -48 kg. Je ne ressens aucune pression de rejoindre le top de ma catégorie aussi vite que possible. Les seuls deadlines que je me fixe sont mon corps et mon envie de judo. Mais pour le moment, je vois plutôt l’avenir en rose.»

De bons débuts pour Blavier et Verstraeten

Dans cette même catégorie (-52 kg), la jeune Myriam Blavier (IJF 96) s’est inclinée, elle aussi, lors de son 1er tour.

Défaite au golden score après avoir reçu une deuxième pénalité face à la Portugaise Leandra Freitas (IJF 68), la juniore (20 ans) n’a pas démérité pour son premier championnat d’Europe senior.

Autre junior à faire ses premiers pas dans un Euro, le jeune Jorre Verstraeten (IJF 146) peut également se montrer satisfait de son tournoi. En effet, à 19 ans, le judoka (-60 kg) a réussi son entrée en matière en venant à bout du Hongrois Akos Bartha (IJF 121) par ippon, lors du golden score, au 1er tour.

Et bien qu’il ne soit pas parvenu à passer l’outsider espagnol Francisco Garrigos (IJF 16) qui lui faisait face au 2e tour de la compétition, il n’est pas passé loin de créer la surprise puisqu’il menait encore d’un waza-ari à une minute de la fin du combat: «C’est une faute stupide de ma part. Je devais juste défendre de manière patiente mais cela ne m’a pas réussi. Peut-être est-ce le manque d’expérience…»

Enfin, dans la catégorie supérieure, Kenneth Van Gansbeke (IJF 38) a concédé une défaite par waza-ari dès le 1er tour face au Turc Sinan Sandal (IJF 41) – un judoka qu’il avait pourtant battu dans deux de leurs trois précédentes confrontations – et l’Olympien Jasper Lefevere (IJF 52) a écarté le Chypriote Christos Trikomitis (nc) par ippon avant de s’incliner au 2e tour sur ippon face à l’Azerbaïdjanais Nijat Shikhalizada, 6e mondial et 2e tête de série à Varsovie.