Pissenlits et courgettes dans le frigo

Ludovic Vanackere et Lionel Raway ont décidé de s’unir autour d’une cuisine particulière, qui exploite en majeure partie les plantes sauvages.
Ludovic Vanackere et Lionel Raway ont décidé de s’unir autour d’une cuisine particulière, qui exploite en majeure partie les plantes sauvages.-ÉdA – 21654639574

Dans la lignée d’une cuisine «dans le move», l’Atelier de Bossimé (Loyers) et Cuisine Sauvage (Jambes) seront présents au pavillon belge à Milan.

Ils se sont associés pour proposer un concept original. «Nous avons eu envie de mettre en avant la cuisine de plantes sauvages comestibles», explique Ludovic Vanackere, de l’Atelier de Bossimé, situé à Loyers (Namur). La cuisine sauvage est très répandue dans les pays scandinaves, mais beaucoup moins chez nous. Avec ce concept, nous étions parfaitement ...

Cet article est réservé aux abonnés.
Vous avez lu 56 des 290 mots de cet article.
Abonnez-vous ici pour connaître la suite.
déjà abonné? identifiez-vous ou activez ici votre accès numérique
Mot de passe oublié?