Une fresque de Françoise Schein placardera les droits fondamentaux européens à Ixelles

Le collège communal d'Ixelles a marqué son accord, en sa séance de lundi, pour la délivrance du permis d'urbanisme relatif au projet de l'artiste Françoise Schein, a indiqué mercredi l'échevine de l'Urbanisme et du Patrimoine Nathalie Gilson. Celui-ci consiste à placer dans l'espace public, au pont du Germoir, une fresque céramique rappelant les droits fondamentaux européens.

Longue de 9,6m sur une hauteur de 2,7m, l'oeuvre se compose de carreaux de céramique qui seront apposés sur le mur pignon de l'immeuble bordant la placette située à l'angle de la rue du Vivier et de la rue du Germoir.

Cette idée a pris forme à Ixelles grâce au travail de collaboration entre l'artiste et des élèves d'écoles secondaires avec le soutien du Fonds Matelaer intégré dans la fondation Roi Baudouin.

L'échevine Nathalie Gilson met en avant la portée citoyenne de ce projet à Bruxelles: "Il permettra d'accueillir dans notre commune qui abrite les institutions européennes, un oeuvre de ce type qui transmet aux jeunes générations les valeurs européennes et cela dans les deux langues nationales".

Françoise Schein est une artiste graphique et architecte née en Belgique. Depuis 1989, elle inscrit les droits humains sur les murs de différents endroits du monde. Elle a fondé l'asbl "Inscrire" en 1997.