FLOREE

Les éoliennes de Florée à l'enquête publique

Le projet éolien d'Alernative Green à Florée est à l'enquête publique. Voici ce que nous avons retenu de l'étude d'incidences.

Alternative Green sollicite un permis unique pour construire et exploiter durant 20 ans un parc de cinq éoliennes à Florée, aux lieux-dits « grand champs » et « les tiennes ». Cinq éoliennes et non plus six : une des machines a été exclue sur recommandation de l'auteur de l'étude d'incidences (lire ci-dessous). Le projet est à l'enquête publique jusqu'au 15 mars. Le dossier peut être consulté, et les remarques formulées, aux administrations communales d'Assesse, d'Hamois et de Gesves.

1. Le parc. Cinq éoliennes tubulaires de 150 mètres de haut (pâles comprises) et d'une puissance maximale de 3,3 MW chacune. Elles seront de couleur blanc gris avec un balisage lumineux pour les avions.

2. Construction.Le chantier durera de 6 à 7 mois. On parle d'un charroi d'une centaine de camions par éolienne, hors livraison des éléments des machines par convoi extraordinaire. Environ 425 m de nouveaux chemins seront aménagés pour la cause et plus de 2 km de chemins agricoles existant seront renforcés pour autoriser le charroi lourd.

3. Fondations. Chaque éolienne nécessitera des fondations en béton sur une profondeur de 3 à 4 mètres et sur un rayon de 10 mètres autour du mât. L'étude d'incidence relève que des pieux pourraient être nécessaires à certains endroits. L'étude constate aussi qu'une analyse poussée du sous-sol sera incontournable.

4. Maisons les plus proches. Au quartier de la fagne : 550 m de l'éolienne n° 1. Au bois Monjoie : 550 m de l'éolienne n° 1. À Florée : 600 m de l'éolienne n° 2. La ferme de grand champs : 400 m de l'éolienne n° 2. Au Pré Del Voye : 500 m de l'éolienne n° 6. À Maibelle : 450 m des éoliennes n° 4 et 6.

5. Effet d'ombrage. En passant devant le soleil, les pales peuvent projeter par intermittence des ombres sur les habitations les plus proches. L'étude d'incidence a calculé que les proches voisins subiront cet effet entre 0 et 12 heures par an. La maison la plus exposée est celle qui se trouve à 450 m des éoliennes n°° 4 et n° 6, côté Maibelle. Les habitations du quartier de la Fagne, à Assesse, seraient exposées à concurrence de 2 h/par an.

6. Bruit. La ferme de grand champ, à 400 m de l'éolienne n° 2, et l'habitation de Maibelle située à 450 m des éoliennes n°° 4 et n° 6 risquent de subir des nuisances sonores (bruit des pales dans le vent). L'étude d'incidence recommande un bridage de nuit sur les trois rotors concernés. Le promoteur s'engage à suivre cette recommandation. Celui-ci réalisera aussi, comme souhaité par l'autorité communale, une campagne de mesure de bruit pour valider les résultats des modélisations informatiques.

7. Visibilité.Les éoliennes seront visibles de loin, souligne l'étude d'incidences : « Elles seront visibles depuis une grande partie du territoire d'Assesse, principalement depuis la vallée située entre Florée et Maibelle et les crêtes avoisinantes. » Impact visuel également sur Gesves et Hamois. À certains endroits, possibilité de co-visibilité avec le parc de Dorinne (6 éoliennes, à 9 km) et les parcs en projet à Sovet (6 machines, à 8 km) et Pessoux (6 éoliennes, à 10 km).

8. Nappe phréatique. L'éolienne n° 2 se trouve dans une zone de protection de captage d'eau (une zone de prévention éloignée, plus précisément). L'étude d'incidence recommande un système de rétention des hydrocarbures dans la nacelle des éoliennes ; le promoteur annonce qu'il en installera. Il faut savoir que chaque nacelle contient environ 500 litres d'huile.

9. Démantèlement.Une caution bancaire sera déposée par le promoteur pour financer le démantèlement du parc, à l'horizon 2032 au plus tôt. Les fondations de béton devront êtres rabotées jusqu'à une profondeur de 1,2 m.

10 Conclusions. L'auteur de l'étude d'incidences conclut qu'« en supprimant l'éolienne n° 5 et en suivant les recommandations, le projet présente un bon compromis entre les différents facteurs à prendre en compte. » Belgocontrol et la Défense n'ont pour leur part pas émis d'objections.