Malvoyant mais cuistot autonome

© EdA

Le Cefor souhaite intégrer des personnes malvoyantes dans son cursus «cuisine» dès septembre. Reste à boucler le budget.