VERVIERS

Un spot sur Verviers

Jean-François Istasse, vous êtes l'échevin de la Culture et à ce titre vous organisez la première «Verviers... Ville des Mots». Qu'en attendez-vous pour Verviers?Avant tout c'est une fête pour s'amuser. Nous avons fait appel à la créativité à travers plus de 60 activités. C'est une grande fierté d'avoir été choisi par la Communauté française, ce qui signifie aussi être un spot sur la francophonie mondiale qui compte tout de même 70 états. Cela va permettre de parler de Verviers, et produire un rayonnement de la ville.

Les délais étaient forts courts. Vous avez eu six mois pour préparer un projet d'un an. Comment vous en êtes vous sorti? Tout d'abord, nous avons fait entièrement confiance à Michèle Corin et au Centre culturel. Je pense que c'était aussi une bonne idée de faire des appels à projets plutôt que d'imposer un programme. Nous avons eu beaucoup de réponse et nous continuons d'en recevoir, surtout des associations culturelles et des écoles, tous réseaux confondus.

Suivez notre page L'Avenir Verviers sur Facebook