Les «Monuments napoléoniens» s'insurgent

© napoleon-monuments.eu

Baisy-Thy n'est pas loin de Waterloo et le sort possible de sa ferme des Quatre Bras préoccupe fortement l'Association de conservation des monuments napoléoniens, qui s'insurge contre la démolition possible d'un «vestige et témoin important de la campagne de Waterloo de 1815.» L'un des animateurs belges de l'association, Dominique Timmermans rappelle que «cette ferme historique de la fin du XVIIIe siècle est le dernier élément encore existant de ce hameau et également le témoin direct des combats du 16 juin 1815 entre les troupes du maréchal Ney et celles du duc de Wellington, prélude à la bataille de Waterloo. La ferme servit également d'hôpital après les combats.» Pour l'association, «il est encore temps d'intervenir pour arrêter la destruction et demander une nouvelle affectation à ces bâtiments laissés à l'abandon depuis trop longtemps. Un classement, même partiel, des bâtiments du XVIIIe permettrait d'éviter une répétition de ces demandes de destruction et cette perte pour notre patrimoine. Malgré l'arrêté du bourgmestre (daté du 18 octobre), les propriétaires n'ont rien fait pour bâcher à nouveau la grange après la tempête d'août dernier, ce qui a entraîné une dégradation encore plus importante.» Et d'énumérer une série de griefs contre le projet actuel...