ANTOING

Antoing: un second mariage princier

A droite lheureuse élue
A droite lheureuse élue-eda
Fils cadet de la famille, le prince Charles-Joseph de Ligne La Trémoïlle épousera civilement samedi après-midi à Antoing M lle Ran Li.

Après son frère aîné Édouard, qui a épousé le 5 septembre 2009 l'actrice italienne Isabella Orsini, c'est le plus jeune des princes d'Antoing qui passera l'anneau nuptial à l'élue de son coeur.

Ce samedi 20 novembre à 16 h 30, Mlle Ran Li et Charles Lamoral Joseph Malcolm de Ligne La Trémoïlle uniront leur destin devant le bourgmestre de la capitale du Pays blanc Bernard Bauwens.

Cette cérémonie civile se déroulera dans le cabinet du premier magistrat de la Cité du roctier. Tandis que les parents et les témoins prendront place dans le bureau mayoral, les proches, les invités et le public pourront assister à la cérémonie depuis la salle des mariages. Une sonorisation ad hoc sera mise en place afin de permettre à d'aucuns de suivre cette union.

Né le 25 février 1980 dans le 8e arrondissement à Paris, le prince Charles est architecte d'intérieur dans la ville lumière. Née en Chine le 28 mars 1984 à Wuhua dans la province de Guangdong, toujours de nationalité chinoise, la future princesse Ran Li est étudiante à Paris.

À l'issue de la cérémonie civile en l'hôtel de ville d'Antoing, les jeunes mariés se rendront au proche château familial où un repas sera servi.

Une cérémonie religieuse, probablement sous la forme d'une bénédiction, devrait se dérouler l'an prochain en France.

D'où vient-elle ?

Mlle Ran Li est originaire du xian de Wuhua, un district administratif de la province chinoise du Guangdong (1,2 million d'habitants).

Ce district est placé sous la juridiction de la ville-préfecture de Meizhou. Le Guangdong est la province la plus peuplée de la République populaire de Chine (95 millions).

Situé dans le sud du pays, le Guangdong est éloigné de Pékin et des grands centres politiques traditionnels. Il présente des spécificités assez marquées.

Sa langue majoritaire, le cantonais, se distingue clairement du mandarin. La province a connu une croissance économique particulièrement rapide depuis les années 1980.

Frontalière de Hong Kong, elle constitue un centre économique d'importance nationale. Elle comprend deux des plus grandes villes chinoises : Canton, la capitale provinciale, et Shenzhen.